Se dévoiler

S’exprimer sans crainte

Se faire comprendre

Communiquer en toute bienveillance

Ce sont des éléments qui s’apprivoisent et qui demandent de l’authenticité. C’est primordiale de se dévoiler pour s’aligner à soi et son bien-être.

Aujourd’hui, je vous présente les bases que j’arrive à mettre en place et qui m’aident à communiquer au quotidien dans tous les domaines de façon respectueuse et ouverte.

Les conditions

Pour communiquer, il faut être au minimum deux, voire plus en fonction de ce que vous souhaitez.  Vous êtes autant l’émetteur que le récepteur, vous vous exprimez et, vous recevez des informations. Peu importe que vous recevez, que ce soit des paroles agréables ou non, des silences comme des révélations, vous recevez.

On peut créer un climat propice à la discussion, un climat qui nous correspond dans lequel on se sent à l’aise, ça peut aider.  Le conscientiser et le créer est un élément important pour faciliter votre expression.

Par exemple, si je recevais des personnes dans la rue pour mes consultations, au lieu de mon bureau, je ne pense pas que j’aurais la même qualité de communication. C’est la même chose peu importe le domaine. 

Pour vous dévoiler, penser à l’environnement dans lequel vous vous sentez à l’aise pour le faire et, créez-le, faites marcher votre imagination!

Les moyens 

On peut utiliser divers canaux pour se dévoiler. On peut le faire en silence, en parlant, en chantant, en peignant, en dansant, en écrivant, etc… 

Nous n’avons pas tous les mêmes facilités de s’exprimer. Cf Article aimer et l’exprimer https://flaviesdiary.com/2020/09/30/aimer-et-lexprimer/

C’est important de le comprendre, parce qu’une façon de faire pour vous peut paraitre anodine alors que pour l’autre personne, c’est une véritable révélation. Ayez l’esprit ouvert!

Savoir s’adapter à la personne qui est en face, par le choix des mots et des silences, par les moyens privilégiés sont indispensables à la bonne compréhension de tous.

L’authenticité

L’authenticité demande dans un premier temps de se responsabiliser puis de s’accepter avec sa part d’ombre et de lumière.

Dans toute situation, nous avons notre part de responsabilité dans la réussite comme dans l’échec de nos actes et dans les choix que nous faisons comme ceux que nous ne faisons pas. Il ne s’agit pas de s’autoculpabiliser. On fait du mieux que l’on peut, au moment où on le fait. On peut apprendre beaucoup de choses pour modifier notre façon de faire à la suite de ce qui ne nous a pas convenu. Il s’agit juste d’être honnête face à soi. On fait tous des erreurs de communication comme dans la vie. Maintenant, les accepter sans les rejeter sur l’autre, c’est important.

Personnellement, ça m’est arrivé de ne pas réussir à m’exprimer pour faire passer le message que je voulais. Les personnes le comprennent mais comme pas comme je le souhaitais. Je me suis rendue compte qu’à ne pas me montrer à 100% authentique et faire preuve de vulnérabilité, le message ne passe pas comme on le souhaite.

La vulnérabilité

Tous les messages passent par nos émotions. Nous sommes des êtres sensoriels qu’on le veuille ou non. A chaque instant, on ressent quelque chose. 

Reconnaitre ses émotions, apprendre à les nommer est un premier pas. Les exprimer est le second essentiel. 

La vulnérabilité c’est LA clé la plus importante que j’ai appris à montrer et à canaliser. Etant particulièrement emphatique, mon premier apprentissage a été de démêler mes propres émotions, de celles des autres, sans les juger. Ensuite, il a fallu apprendre à les nommer et enrichir mon vocabulaire, à les accepter telle qu’elles sont. Parce qu’effectivement, dans notre société, on ne nous apprend pas à connaitre réellement notre émotion de l’instant ni même à l’exprimer, mais à les rendre socialement correcte. C’est un apprentissage… Une fois que l’on acquiert tout cela, on devient plus compréhensif de soi et des autres. Reste plus qu’à avoir le courage de les exprimer avec les moyens et les conditions que l’on souhaite.

Au départ, j’avais beaucoup à exprimer. J’avais les miennes et celles des autres que je prenais pour mienne. Ce surplus faisait beaucoup trop à ressentir comme à exprimer, je n’arrivais pas à canaliser, ni à me faire réellement comprendre. Maintenant, je comprends ce qui m’appartient et ce qui est aux autres. J’ai moins à exprimer déjà -;) 

En comprenant les émotions des autres, ça me permet aussi de mieux m’adapter à eux, de mieux me faire comprendre, de trouver les bons mots et de rester en accord avec moi-même. 

Faire le tri des ressentis, pour exprimer les siens en toute simplicité permet de se dévoiler avec sincérité. 

La sincérité

Etre sincère face à soi, face aux autres. 

Il n’est pas question d’imposer ses idées, ni même de les laisser tomber à la moindre épreuve. Il s’agit d’être honnête de savoir accepter quand on en a manqué, de relever les défis tout en se respectant.

La sincérité c’est aussi se montrer tel que l’on est. C’est retirer les masques, les peurs et les croyances, les injonctions et les aprioris pour suivre ce qui nous fait vibrer au fond de soi. La clé de la sincérité, c’est de suivre son coeur. Cf. Article Ecoute ton coeur: https://flaviesdiary.com/2021/03/05/ecouter-son-coeur/

L’écoute

Parce que pour se dévoiler, il faut être écouté mais aussi écouter. 

Déjà par réciprocité et respect des uns et des autres, chacun a son mot à dire et donc à être écouté.

Se dévoiler va au delà de juste exprimer un sentiment, un ressenti, un fait. C’est un échange entre les personnes. Dire ce que l’on a à dire, c’est une chose mais on a souvent un échange qui se met en place. Et heureusement, nous sommes aussi des êtres sociables. 

Entendre c’est une chose, écouter c’est prêter attention à ce qu’on entend. Ecouter les silences comme les paroles. Quoiqu’il arrive, on entend quelque chose. Ca donne des indications sur les préférences de l’autres, sur nous-même et, ça permet de mieux comprendre les choses. 

La bienveillance

C’est la douceur des mots. Se dévoiler dans la dureté, par la force n’amène pas les énergies propices à des mots compréhensifs et compréhensibles. 

Si une personne privilégie le silence, alors respecter le silence imposé et s’exprimer différemment. Si une personne nous agresse, c’est important de dire ce que l’on a à dire, dans la compréhension de son état, et également, savoir arrêter les débats pénibles. 

C’est laisser la place et l’opportunité d’une communication paisible à coeur ouvert.

Oser 

Oser parler sans retenu

Oser briser les silences

Oser s’exprimer tout simplement

Sans action, on ne fait rien, on n’a rien.

Attendre le bon moment, ça ne sert à rien! Il n’existe pas, il se crée!

Attendre d’être prêt, c’est juste repousser le moment par peur. On n’est jamais préparé à tout. On ne peut pas savoir les réactions des uns ou des autres, on ne peut pas se préparer réellement, mais on peut s’adapter à n’importe quelle situation. C’est une certitude!

Les regrets ne sont qu’un excellent moyen d’avancer mieux, plus en accord avec soi.

Penser qu’il est trop tard, c’est dommage car il n’est jamais trop tard. Comme on le dit souvent « mieux vaut tard que jamais! »

On a tous besoin de sentir en sécurité, sauf que pour la ressentir, il est nécessaire de se dévoiler. La sécurité matérielle ou affective ne s’acquiert que par l’action. Exprimer ses émotions est la première action vers la réalisation de soi et des rêves.

Ce sont les éléments qui me permettent d’avoir une communication plus saine et plus sereine,

de me sentir alignée avec mes valeurs

afin d’avancer vers mes rêves.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s