Ouvrir son coeur

Un jour, j’ai appris à voir avec le coeur et laisser mon pragmatisme de côté. Ce jour-là, tout est devenue plus clair, plus simple, comme une évidence.

J’aime tellement cette citation:

On ne voit bien qu’avec le coeur, l’essentiel est invisible pour les yeux.

– Saint Exupéry –

Elle récapitule tout! 

Cela a été un long chemin. Effectivement, voir la vie comme un enfant, alors que l’on est adulte avec tout ce que cela entraine. On a tous des difficultés, des épreuves. A force de rester dans ces états, on en oublie la beauté et la magie de la vie. L’organe qui nous donne la vie c’est le coeur! Si notre coeur s’arrête de battre alors, nous n’existons pas. 

Pour moi, il a fallu lâcher prise sur un environnement, sur une façon de penser, sur des éléments de ma vie. On a des situations qui nous forgent une carapace. Elle peut être solide, dure, infaillible, mais aussi solitaire. Ca a été mon cas. Elle l’est toujours d’ailleurs, car elle est indispensable dans certaines situations. Au départ, quand on la met, on se sent protéger, même si cela va au détriment de ce qu’on l’est vraiment. C’est d’ailleurs le piège. Cette carapace forte qui ne laisse rien passer, ni la douleur ni le bonheur, donne l’impression de puissance, comme si personne ne pouvait nous atteindre. 

Cette carapace s’est mise à diriger ma vie. A ce moment-là, c’était judicieux. J’avais tellement à gérer que je ne pouvais pas faire face aux émotions. Mais au fur et à mesure du temps, je ne comprenais pas pourquoi je n’arrivais pas à me sentir heureuse. Pourtant, je l’avais mise et renforcée pendant des années, sans même m’en rendre compte, alors en quittant cet univers, je devais aller mieux. Ca n’a pas été vraiment le cas. 

Je me retrouvais dans des peurs et des croyances pour ne pas en sortir. 

J’ai eu la chance de rencontrer de belles personnes qui m’ont conseillé, j’ai suivi une thérapie, j’ai fait une retraite transformative et des coachings. 

Je suis allée chercher au fond de moi pour me comprendre, m’écouter. J’ai accepté que mes intuitions sont véritables, que j’avais un coeur qui pouvait battre pour une quantité incroyable de personnes, que je savais pardonner et sortir de la rancoeur, que je savais aimer bien plus que je ne pouvais l’imaginer et être aimée pour moi-même. 

Tout ça, je ne le voyais pas. Je ne comprenais pas la vulnérabilité. J’avais assimilé ça à une faiblesse car, montrer ses failles donnent des atouts à ceux qui veulent nous blesser. Et j’avais tellement été blessée que je ne voulais pas que cela recommence. Alors qu’en faisant ça, je ne pouvais pas m’épanouir.

C’est une étape de ma vie que je n’oublierai pas car cela m’a donné une force d’action mais aujourd’hui, je décide de laisser mon coeur ouvert. Même si le risque d’être blessée est présent, je sais cicatriser. Il m’a juste fallu du temps pour m’en rendre compte.

Prendre des décisions avec son coeur est aujourd’hui essentiel, suivre ses envies, ses intuitions est la clé de l’épanouissement. Les actions faite avec coeur sont les belles et les plus fortes. 

C’est le jour où l’on ouvre son coeur que l’on comprend notre essence et que l’on sait ce qui est bon pour nous. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s