Les troubles alimentaires

Beaucoup de personnes en souffrent, cela a été mon cas également. Et oui, nous avons tous notre façon d’exprimer notre état. 

Personnellement, c’est un combat de plus de 15 ans. Ça a commencé à la suite d’une rupture et perduré avec les années. Je l’ai longtemps caché. Très peu de personnes l’ont su. Pourtant, j’avais de moments de « fringales » intenses, hors normes.

Ces troubles sont liés à nos émotions. Comme je vous ai expliqué dans mon article sur les besoins primaires (rubrique épanouissement de l’esprit), on cherche à combler nos besoins. Pour moi, mes deux principaux n’étaient pas comblés alors, je mangeais pour les combler. Sur l’instant, on se sent mieux si on exclut les douleurs du trop plein de nourriture. Aujourd’hui, en travaillant sur l’amour de moi, sur mon existence, les crises s’estompent. 

On nous conseille des aliments de substitution. Car, soyons clair, quand on a une crise, on a envie de tout sauf d’aliments sains. Alors substituer peut aider, mais travailler sur soi, sur son équilibre personnel comme alimentaire est très important. 

L’alimentation saine au quotidien est primordiale et limite les carences qui ont un impact sur ces situations. 

L’association de l’alimentation et du développement personnel est vraiment ce qui pérennisent ce type de situation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s